Carnet de voyage : Aveiro, la petite Venise portugaise.

Je ne sais pas si vous vous rappelez, mais je vous racontais ici que je partais pour quelques jours au Portugal et plus précisément à Aveiro. Je n’ai malheureusement pas pu y rester aussi longtemps que je l’aurais souhaité (j’y serais bien restée un mois ^^), mais cette parenthèse portugaise m’a fait beaucoup de bien. Déjà parce qu’étant originaire de ce pays je rêvais d’y retourner depuis quelques années, ensuite parce que j’ai pu me déconnecter complètement et ça fait du biiiiiien.

C’était génial ! Sauf qu’il y faisait super beau jusqu’à ce que j’arrive, et si j’ai ramené la pluie là-bas, elle est aussi repartie avec moi en France (je suis née avec un putain de nuage au-dessus de ma tête je crois #@!!! ). Brrrrrrrrrref, passé ce léger détail météorologique, tout était extra !

aveiro

Pour la petite histoire, Aveiro est une ville construite sur une zone lagunaire, ce qui aide à comprendre son surnom de “petite Venise” :  vous pourrez voir de nombreux canaux empruntés par des “Moliceiros” qui servaient initialement à ramasser les algues, mais ils ne transportent désormais que des touristes et il est donc possible de découvrir la ville dans ces magnifiques embarcations traditionnelles.

aveiro

D’un point de vue architectural, on en prend également plein la vue. La ville est colorée, les maisons ont les façades recouvertes d’ “azuleijos” dont certains sont peints à la main,  il y a plein de bâtiments de style art nouveau et de magnifiques ruelles pavées. Les fans de photos seront servis, impossible de passer à Aveiro sans dégainer son appareil à tout bout de champ !

aveiroaveiroaveiroaveiro

Comme dit plus haut, je n’ai pas eu de chance car je suis arrivée un jour de mauvais temps, mais je suis allée chercher du réconfort dans le salon de thé “A Barrica”, où j’ai dégusté de délicieux ovos moles, une spécialité locale faite à base de jaune d’oeuf et de sirop de sucre (et tant qu’à faire, j’en ai acheté 2 boîtes pour chez moi ^^) .

ovos molesovos moles aveiro

Je suis bien évidemment partie me promener au bord de la plage, juste à côté du phare (bon, toujours avec du vent et un ciel couvert hein…) . Il faut savoir que l’autre spécialité d’Aveiro, c’est son sel qui est extrait artisanalement des marais salants. La production de sel joue un rôle économique important dans cette petite ville singulière où le temps semble n’avoir aucune emprise.

phare aveiroplage Aveirosel aveiroaveiro

Voilà pour la petite présentation de cette jolie ville que je vous recommande vivement !

Vous constaterez que je ne vous ai pas menti, le temps n’était pas terrible quand j’y étais (pas génial pour les photos surtout que mon i-phone tombe en lambeaux bouhouuuu) mais je sais de source sûre que le soleil est revenu très vite après mon départ :).

J’espère que cette petite parenthèse lusitanienne vous aura plu, en attendant je vous embrasse bien fort et vous souhaite une bonne semaine !