A new brand of me ou comment je me suis remise au sport… chez moi

Comme vous le savez peut être, celà fait désormais quelques mois que je suis en Australie et je dois admettre que, si le côté trop superficiel des australiens ne me fait pas envie, il y a néanmoins un truc (bon plusieurs quand même) qui m’inspire beaucoup. Tout d’abord, leur “Can do” attitude. Ce côté ” j’ai la patate, je peux le faire et rien n’est impossible si je décide de le faire”. Comment dire qu’en France j’ai plus souvent eu affaire avec des gens qui commençaient chacune de leurs phrases par “Oui mais…”. Et c’est d’un chiant ! Je suis quelqu’un de positif, et j’ai envie de cultiver cet esprit et non pas virer dans le pessimisme. Là dessus, les Aussies marquent un point. Ensuite, s’il y a une chose que je leur piquerais bien, c’est le côté “healthy”. A Sydney, (encore une fois je ne parle que de ce que j’ai vu) il y a le culte du corps. Nous sommes d’accord pour dire qu’à haute dose c’est barbant, mais quand même, voir tout ces gens pratiquer un sport me rappelle que moi, je n’en fait plus du tout et depuis un peu trop longtemps. Je suis devenue fainéante et le moindre effort me fatigue d’avance. Ici, c’est motivant, car tout le monde ou presque s’y colle, et je me dis que le moment est sans doute venu de renouer avec un minimum d’activité physique.

Ne plus fumer a été un effort (même si je rechute parfois  👿 ), et j’ai envie de redonner à mon corps un semblant de vie saine. Au moins en faire un minimum afin de me sentir moins rouillée (les plus de 30 ans sauront de quoi je parle ^^).

Toujours est-il que je me suis motivée, oui oui, moi, la flemmarde, le chamallow ramollo, et que je m’y suis collée. Alors là tu te dis : “Ok c’est bien joli, mais le temps d’aller en salle c’est comme la motivation, faut le trouver et puis j’ai pas un rond pour me payer le luxe d’avoir un abonnement en club.” C’est vrai mon petit castor, tu as raison, c’est pour ça que je vais te parler d’une australienne extra, Kayla Itsines, un petit bout de nana super énergique qui compte déjà plusieurs millions d’adeptes (oui, oui, la fille a vraiment des millions de gens qui la suivent sur FB, insta etc…).

Kayla elle fait quoi? Et ben elle te propose tout plein d’exercices que tu peux faire chez toi, dans ton salon, et devine quoi? Tu peux te faire des petites séances de 10 minutes tous les jours, ça marche aussi (forcément moins que si tu passais 4H en salle, mais c’est déjà pas mal non?).

Pas besoin de débourser 800€ d’abonnement annuel, de se motiver à aller à l’autre bout de la ville pour faire du sport. Non madame, tu peux t’auto-motiver et faire ça tranquillou chez toi.

Me concernant, j’admets que la première semaine il faut vraiment se botter le derrière pour faire quelques exercices, mais ô surprise, au bout d’une semaine ou deux, ça devient un peu ta drogue du jour : tu finis par avoir envie de les faire ces exercices. Comme quoi, tout est une question d’habitude. Et comme tu as peut être envie d’essayer, mais que tu ne sais pas par quoi commencer, je te mets une mini vidéo de Kayla (baisser le son pour s’épargner la musique un chouïa abrutissante qui va avec en revanche ^^’) et des différents petits exercices que tu peux tenter chez toi peinarde . Je te conseille de commencer par ceux qui te semblent les plus simples au début, histoire de ne pas se démotiver, et d’augmenter au fur et à mesure l’intensité et le niveau.

Voilà pour aujourd’hui, je pense revenir bientôt et compléter cet article par des recettes healthy, histoire qu’en plus de te bouger le popotin, tu puisses facilement faire le plein de bonnes choses.

Photo Marie France

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *