Lumea Essential de Philips x le test

Haaaaaaa le Lumea de Philips, je l’aime fort et en même temps vu son prix vaut mieux ! Il y a 3 semaines mon épilateur électrique rendait l’âme, et, pestant à tout va et pleurnichant (il faut bien le dire) sur mes jambes massacrées par cet épilateur désormais défectueux, je jurais par tous les saints d’acquérir moi aussi un épilateur nouvelle génération, fleuron de la  nouvelle technologie j’ai nommé : l’épilateur à lumière pulsée. Alors oui, l’idée d’un faisceau laser qui flashe tes jambes peut faire flipper, mais moi ça va, je suis assez à l’aise dans mes baskets avec cette idée, et surtout je me suis bien renseignée avant.
Lumea Philips

Je te présente la bête? Le Lumea Essential est donc un petit appareil, pas plus grand qu’un épilateur électrique, qui fonctionne quand on le branche sur secteur. Il possède un verre anti UV qui protège la peau et il est inoffensif pour les yeux (selon Philips) même si c’est vrai que l’intensité lumineuse du flash peut surprendre (un peu comme dans Men in black, quand ils effacent la mémoire des gens).

Lumea Philips

Il faut savoir que cette technologie ne convient pas à tout le monde, les poils roux, blonds et gris ne peuvent être supprimés avec la lumière pulsée car dépourvus de mélanine, et les peaux noires ne peuvent pas utiliser cet appareil car du coup, il n’y a plus de contraste entre la couleur du poil et celle de la peau. L’idéal est d’avoir le teint clair et d’être brune (mais… c’est moi !!!). A savoir : Il ne faut pas s’exposer au soleil 48H avant la séance ni 48H après, le mieux étant donc d’attendre l’hiver pour commencer. Il y a 5 niveaux d’intensité (pour un phototype comme le mien, l’intensité conseillée est 4 ou 5) et il faut compter au départ une séance toutes les deux semaines et, après la 8ème séance, Philips nous promettant d’être imberbe comme un nourrisson (quoique ça dépend lesquels), il faut procéder de temps en temps à une séance d’entretien, c’est à dire que si quelques poils reviennent au bout de 2 mois, tu rases la partie concernée et tu flashes.

Lumea Philips       Lumea Philips

Et c’est là l’autre point à prendre en considération : il faut se RASER maximum 48H avant la séance ET ne pas s’épiler en attendant la prochaine séance. Gloups… Oui, j’ai bien dit raser, car la lumière pulsée endort le bulbe du poil stoppant ainsi ça repousse et si on épile, un nouveau bulbe se reforme du coup (non endormi celui là) et tout est à refaire (si je te perds en route laisse moi un comm, je te répondrais).

Donc voilà, il y a 3 semaines, je me lançais dans une nouvelle épopée pilaire, me contraignant à sombrer dans le côté obscur du rasoir (chose que j’avais abolie long time ago) et je faisais ma première séance de lumière pulsée chez moi, mes lunettes de soleil sur le nez pour ne pas être aveuglée par le flash de l’engin et ainsi conserver tout ou partie de mes neurones ha ha. La prise en main de l’appareil est assez simple, il faut glisser-flasher et, à titre d’info, j’ai mis 2 minutes pour le maillot, 1 minute pour les aisselles, le plus long étant bien sûr les jambes (15 minutes par jambe). Ce qui est chiant c’est de ne jamais être sûr d’avoir ou non flashé certaines zones, en revanche ce qui est cool c’est que l’appareil ne flashe que s’il est correctement positionné. Un gros point positif aussi : ça ne fait pas mal. Mais alors pas du tout. On sent une légère chaleur, mais quand on a pratiqué la cire ou l’épilateur, à côté le Lumea c’est une balade chez Disney.

Les résultats : Après ma 1ère séance : Je n’ai pas vu de grands changements et me raser en attendant les prochains flashouillages ont fait paraître ces derniers jours interminables mais je dois dire qu’après la 2ème séance, je vois déjà des zones imberbes sur mes jambes. J’ai tenté le maillot et les aisselles mais pour l’instant pas de grands changements à l’horizon et je ne m’affole pas car il faut au moins attendre 4 ou 5 séances et être assidue avant de voir un réel effet. Alors oui, c’est long, mais les quelques zones imberbes sur mes jambes me donnent bon espoir.

Je reviendrais faire une mise à jour de cet article lorsque j’aurais fait ma 4ème séance, car vu le prix, je me doute que certaines retourneront internet en long en large et en travers afin d’avoir le plus d’avis possible sur le Lumea, et vu le prix je comprends tout à fait (j’ai fait la même chose). Donc promis, je reviendrais vous dire dans un mois ce que ça donne au bout de 4 séances et je referais un article au bout de la 8ème séance de Lumea pour vous donner mon avis final.

Sur ce, je vous souhaite une bonne fin de semaine !

PS : Je précise que cet article n’est pas sponsorisé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *