La couture : ça y est je m’y mets !

Je suis un peu à la masse ces derniers temps, j’ai tout un tas d’articles à lire en retard, et des articles en cours de rédaction, restés inachevés. Il faut dire que je suis de nouveau salariée et reprendre le rythme n’est pas facile. Du coup je dois apprendre à m’organiser, à mieux gérer mon temps entre le travail et le blog. Mais j’y arriverais, promis, je finirais bien par trouver ” le bon tempo” et à redevenir régulière dans mes publications (va juste falloir me laisser un peu de temps).

Aujourd’hui j’ai décidé de partager avec vous mes tout premiers travaux de couture. J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour celles qui savaient coudre, mais n’ayant jamais eu la chance d’apprendre, je me contentais de dessiner les habits que j’aimerais porter. Et puis un jour, je me suis motivée et je me suis dit qu’après tout, je pouvais bien apprendre toute seule, en m’aidant des vidéos tutos disponibles sur le net (Google, my best friend…). Après avoir lu tout un tas d’avis sur les machines et parcouru tout un tas de blogs sur le sujet, j’ai finalement fini par investir dans une bonne machine à coudre et je me suis lancée (merci aux vidéos YouTube qui expliquent le fonctionnement des machines).

Je n’ai pour le moment tenté que 3 choses : 1 jupe à plis (OMG…), 1 culotte en satin (le bon flop comme vous pourrez le voir) et le top Falbala proposé par la géniale équipe de Wear Lemonade. 

Je dois dire qu’au début j’appréhendais vachement. Faut dire qu’en grande débutante, on a toujours peur de rater son truc et de finir par abîmer le tissu, et je ne vous parle même pas de mes premières paniques lorsque ma machine à coudre se mettait à “avaler” le tissu en question (du satin, j’avais la mort !!!).

Le premier test a été cette jupe, que je n’ai pas terminée, comme vous pouvez le constater. Ben oui, quand on ne sait pas ce que “couper au pli” veut dire, on se retrouve vite avec quelques déconvenues… Bref, devant la cata, j’ai lâché l’affaire n’ayant plus assez de tissu pour rattraper cette mega boulette.

Deuxième tentative : me faire une culotte en satin. Alors le truc avec le satin, c’est que c’est fin, ça bouge beauuuucoup, et le tissu s’abîme vite à force de coudre et découdre, sans compter qu’au début ma machine avalait le tissu sans que je comprenne pourquoi. Au bout de plusieurs essais, j’ai eu la bonne idée de changer de “point” sur la machine, et j’ai quand même réussi à assembler les différentes parties. C’est moche, mais au moins ça ressemble à une culotte. Dommage qu’elle soit importable, ah oui, parce qu’en plus, je n’avais pas prévu d’élastique pour la taille et l’ouverture au niveau des cuisses. No comment… 

Et puis finalement, j’ai trouvé mon bonheur chez la talentueuse Lisa Gachet, du blog très connu Make My Lemonade. J’ai tenté le fameux top Falbala (un haut ravissant avec des manches 3/4 à volants), en suivant scrupuleusement les étapes et, MIRACLE, j’ai réussi à faire un truc de portable, que je trouve vraiment joli (c’était pas gagné). 

Comme quoi la persévérance, ça paye! Inutile de vous dire que du coup ma machine et moi on est potes comme cochons, de vrais larrons en foire et on s’aime. Que du love donc… Pas peu fière d’avoir réussi, j’ai hâte de partager avec vous mes prochains travaux de couture et vous montrer mon évolution. J’espère que ça motivera d’autres personnes qui, comme moi, avaient envie de s’y mettre mais appréhendaient trop la chose en se disant que ça devait être trop compliqué (alors qu’en fait, pas tant que ça 😉 ). 

Je vous bise la molaire et je vous dis à très vite ! 

BIOTYFULL box – Avril 2017

Me voilà de retour ! Je n’ai pas été très présente ces derniers jours. C’est tout bête, mais j’avais envie de profiter du soleil, de ma famille, en somme  j’avais envie “de prendre mon temps”. C’est agréable parfois, de suspendre tout ce qui est en cours pour tout simplement profiter de l’instant présent. Qu’importe, je suis re-là et aujourd’hui on va parler Biotyfull box puisque j’ai finalement reçu celle d’avril. Elle est arrivée beaucoup plus tard que d’habitude et j’avoue que je commençais à sérieusement trépigner d’impatience. 

Ce mois-ci nous avons une jolie box bleue avec des petits poissons. L’illu est très jolie et donne envie de tout plaquer pour aller à Bali (I wish). La boîte est accompagnée d’une planche avec des poissons à découper et à coller partout pour le 1er avril et d’un joli petit pochon pour emmener ses produits avec soi.

Et justement, les quatre produits reçus ce mois-ci sont les suivants : 

  • 1 lotion hydratation éclat “clartés éternelles” AINY
  • 1 crème réconfortante Hydramuse KADALYS
  • 1 crème pour les pieds à la menthe ARGANDIA
  • 1 soin contour des yeux Eye Love de OOLUTION

Beaucoup de crèmes dans cette box. De quoi réparer les dommages et la sécheresse cutanée dus à l’hiver pour faire peau neuve au printemps. Comme d’habitude, les compos sont cleans, mais ayant encore pas mal de tubes à terminer, je n’ai pas encore testé celles-ci, excepté la “eye love” de Oolution, que je connaissais déjà et que j’aime beaucoup (de toute façon cette marque est géniale).

  • Eye love de Oolution : soin contour des yeux contenant plus de 65 actifs biologiques et 100% d’ingrédients d’origine naturelle. Doté d’actifs vasoconstricteurs, drainants et détoxifiants, il réduit les poches et les cernes. Prix public : 35€ (15ml)
  • Crème réconfortante Hydramuse de KADALYS : composée de banane jaune, de beurre de mangue et d’acide hyaluronique, cette crème apaise la peau des sensations de tiraillements et la maintient hydratée. Il est également possible de l’utiliser en masque pour apaiser une peau très sèche. Prix public : 22€ (50ml)

  • Lotion hydratation éclat Clartés éternelles de Aïny : composée de Schinus Mollé (une plante des Andes aux propriétés cicatrisantes),  de 3 actifs hydratants naturels et d’extrait d’algues, cette lotion hydrate et unifie le teint. Prix public: 22€ (200ml)
  • Crème pieds à la Menthe de ARGANDIA : contient de l’huile d’argan, de l’eau florale et de l’huile essentielle de menthe poivrée et du beurre de karité. Elle nourrit, hydrate et soulage les pieds secs et abîmés. Prix public: 7.50€ (30ml)

Vous savez désormais tout de cette box d’avril. Je testerais les produits plus tard mais promis, si l’un d’entre eux est un produit miracle, je vous en ferais un petit article.

Bonne semaine !

 

Gambettes box /// Avril 2017

Hello les chats ! J’espère que vous avez passé un bon week end. Pour ma part, je suis repartie en mode jardinage et je sens que les premiers barbeuqs ne sont plus très loin, ce qui me rend un peu moins présente sur le blog (mais pas trop non plus hein). Bref, revenons à nos moutons et parlons un peu Gambettes box. Je préfère le dire de suite, la box ne m’a pas vraiment emballée ce mois-ci. Faut dire aussi que la box d’avril annonçait la réédition d’un collant qui figurait parmi les favoris, et hélas pour moi, le collant réédité n’était pas celui convoité.

La box de ce mois-ci s’appelle Boho & Folk.

Le collant Boho est noir et ajouré. Il s’agit d’un collant de saison ceci dit, car on est sur du 30D, donc sur un collant ni trop fin ni trop épais. Perso, il est joli mais pas transcendant (je vous laisse juger par vous même).

La réédition promise en avril est celle du collant “Folk” (Collab avec Laura Folk de septembre 2015). Le collant m’avait plu mais je l’ai déjà du coup, et je lui préférais un autre collant qui lui, avait été édité un an avant que je ne décide de m’abonner à la gambettes box). C’est un collant noir qui se veut dentelle et qui est très joli malgré tout.

Petit plus pour moi ce mois-ci car je reçois des goodies dans la box : une petite pochette bleue avec des petits dessins dorés dessus et un tube de crème pour les mains My Little Beauty. 

Voilà voilà… Honnêtement, je pense avoir fait le tour de cette box et mes tiroirs étant plein à craquer de collants, je pense me désabonner très bientôt et ne prendre éventuellement que les box pour lesquelles j’ai un vrai coup de coeur (et en général, il n’y en finalement que 2 ou 3 par an qui sortent vraiment du lot). Let’s see…