DIY post it

DIY Post-it !

AAAAAAAAAh les post-it … J’adore. Oui je sais, c’est rien que des petits blocs de papiers mais je kiffe. Je trouve ça chou, sympa parce que coloré et super utile pour laisser un mot doux (ou pas) en évidence. Au bureau, j’en use et en abuse. Alors je sais, c’est pas très écolo, mais justement, je vous propose de récupérer vos feuilles de papier et d’en faire des post-it, à défaut d’en faire du papier brouillon. Vous verrez, ça n’est pas si long que ça, sauf si vous décidez de donner une forme originale à vos feuillets (mais si vous voulez les découper en forme de lapins, libre à vous). 

Pour ce tuto il vous faudra :

  • du papier
  • des ciseaux
  • un petit pistolet à colle ou alors de la colle sctoch verte

Tout d’abord, choisissez la taille que fera vos post-it. Pour l’exemple, j’ai choisi de faire un bloc en 5×5 et un autre en 7X10. Et c’est parti pour une session découpage ! Les post-its doivent être de la même taille, donc prenez votre temps afin de les découper bien proprement.

diy post-it

Une fois l’opération ciseaux terminée, superposez tout les post-it en un seul bloc. Normalement, si vous avez bien découpé tous les feuillets à la même taille, vous devez avoir un bloc parfait, sans rien qui dépasse.

Branchez le pistolet à colle et commencer à recouvrir entièrement l’un des côté avec la glue chaude. Si vous utilisez de la colle liquide, un pinceau peut sans doute faciliter le travail et permettre un étalage homogène.

DIY post-it

Laissez le tout sécher et tadaaa, ça fait des chocapics  post-its! Bien sûr, vous pouvez personnaliser vos post-its en utilisant par exemple un papier avec des motifs (pas trop foncés pour que vos futurs écrits soient lisibles), ou encore comme suggéré au début de cet article, leur donner une forme plus sympa (pois, nuages, marguerite géante, le choix est vaste).

DIY post-it

Et vous, vos chutes de papier vous en faite quoi? 

Comment arrêter de se ronger les ongles

1 mois pour arrêter de se ronger les ongles c’est possible !

Hello les chats, c’est un post un peu particulier aujourd’hui, puisque je viens vous parler de mes ongles.

Alors oui, je sais, en théorie mes ongles, on s’en fout. Mais figurez vous que je les ai rongés pendant des années, et même s’il m’arrive parfois de faire des petites rechutes, l’état de mes ongles (et donc de mes mains en général), c’est grandement amélioré. Je voulais vous confier cette petite routine que j’avais mise au point et qui m’a permis de troquer des mains de maçons contre des mains vachement plus féminines (comprendre, je ne les cache plus lorsque j’ai un entretien ou un rendez vous quelconque). Il faut dire que je repars de loin ! 

Tout d’abord, je vous conseille d’investir dans des faux ongles comme ceux ci-dessous.

Comment arrêter de se ronger les ongles

Pourquoi pas la résine me direz-vous? Premièrement parce que c’est un vrai budget, ensuite parce que perso, sur mes ongles déjà tout affaiblis, ça a été une vraie catastrophe. J’ai donc préféré à la résine, des faux ongles qui se collent, et qui, s’ils sont coupés courts, tiennent une bonne semaine et font plus naturels (ils sont plus fins que ceux en résine). Il faut les porter jusqu’à ce que vos ongles aient atteints une longueur correcte, et surtout, en attendant de perdre l’habitude de se ronger les ongles, vous mordillerez le “faux ongle” et laisserez le vrai ongle pousser pépouze. Vous verrez, ça leur fera des vacances, et les ongles quand on y touche pas, poussent très vite. Dites vous que vous vous baladerez avec des faux ongles pendant 3 semaines, voire 4 maxi.

Comment arrêter de se ronger les ongles

Lorsque vos ongles auront atteints une taille décente, il va falloir les vernir. Why? Parce que malgré tout, cette mauvaise habitude est tenace, et il y a fort à parier que vous serez encore tenté de mordiller vos ongles ici et là. S’ils sont vernis, vous aurez tendance à “attaquer” le vernis en premier. Le but c’est d’éviter de laisser vos ongles à nu pendant cette période, sauf si vous vous sentez vraiment capable de résister à l’envie de les rogner. Et là, autre tuyau : choisissez des vernis foncés (type vernis rouge). Plus le vernis sera voyant, moins vous aurez envie d’abîmer votre manucure, sous peine de devoir la refaire aussitôt! 

Cela demande un petit peu de volonté, mais vous verrez que le jeu en vaut largement la chandelle, surtout si vous êtes complexés par vos mains comme j’ai pu l’être.

Comment arrêter de se ronger les ongles

Il s’agit là d’un vrai challenge alors, pourquoi pas vous instaurer un système de récompense comme un rendez vous chez la manucure pour chouchouter vos ongles tout neufs?

Dernier petit point : l’anxiété et l’ennui peuvent être une des causes de ce trouble, alors restez zen au max et essayer d’évoluer dans des endroits plutôt détendus !

Voilà mes petites astuces, et vous quels sont vos trucs pour stopper cette mauvaise habitude? N’hésitez pas à réagir et à donner vos avis en commentaires <3

 

Lumea essential de Philips – 1 an plus tard

Bonjour les chats ! J’espère que vous supportez la chaleur mieux que moi, car ce temps me liquéfie littéralement. En ce moment, je me demande un peu ce que je fous là, en plein centre ville dans le centre de la France, alors que ce temps serait parfait en bord de mer ! Le temps idéal par ailleurs, pour parler d’un sujet qui nous gonfle toutes : l’épilation! Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais l’an dernier j’avais investi dans un Lumea Essential, de la marque Philips et j’en avais parlé ici. Pour rappel, il s’agit d’un épilateur à lumière pulsée censé éliminer durablement les poils (instant glam’).

Il me semblait intéressant de revenir sur le sujet, quelques temps plus tard, afin de vous donner une vraie opinion, vu que cela fait maintenant un peu plus d’un an en réalité que j’utilise cet appareil. Pour être honnête, je l’ai utilisé correctement (à savoir 1 séance toutes les  2 semaines) pendant 6 mois, puis j’ai fait un break et j’ai repris les séances il y a un mois. 

Durant les 6 premiers mois d’utilisation, je dois dire que j’ai été ravie de constater une diminution d’au moins 70% des poils au niveau des jambes. On voit rapidement des “trous” sans poils apparaître sur les mollets (la classe à Dallas), mais ce qui est dommage, c’est qu’en réalité le flash n’est efficace qu’à un moment précis de la croissance du poil : quand ce dernier est en phase anagène. Ce qui veut dire qu’en réalité, cela peut prendre 2 ans de séances régulières d’IPL pour avoir des jambes nettes à 100%, le temps que chaque poil se fasse flasher durant sa phase anagène.

Donc côté efficacité, je dirais oui, mais ça prend du temps et surtout, il ne faut pas céder à la tentation de s’épiler (cire ou épilateur électrique) pour ne pas avoir à tout recommencer depuis le début. Le flash endort le bulbe du poil, et si on épile ce bulbe endormi et bien un nouveau se recrée et un nouveau poil va apparaître. Autre inconvénient : on ne peut pas s’exposer au soleil 48H avant et après la séance.

Résultats : Je suis relativement satisfaite du produit, car même s’il reste quelques récalcitrants, les 3/4 ont tout de même disparus, sachant que j’ai du me ré-épiler 2-3 fois (pas bien!) et que j’ai fait un long break avant que mes jambes soient nettes à 100%. Autre avantage visible : (et là, je sens que ça va en intéresser certaines) ce produit m’a littéralement sauvé la mise : plus de poils incarnés, et plus de kératose pilaire sur les jambes (vous savez ces points rouges qui restent même après épilation et qui ne s’en vont JAMAIS). Et bien là, nada, plus rien ou presque, en tout cas, ça a bien disparu à 90% voire plus et ça, ça a été miraculeux pour moi alors que j’avais tout essayé (Ingrow go inclus). 

Conclusion :  Et bien ça reste un sacré investissement malgré tout, mais qui en vaut la peine si on l’utilise correctement. Pour les filles qui font de la keratose (et je sais qu’on est nombreuses), franchement vous aller revivre (Oui oui, au moins ça) ! Je pense que le plus malin, c’est de l’acheter à plusieurs. Trouvez vous une cousine/soeur/copine, qui soit intéressée et achetez le à deux. Le nombre de flashs est suffisant et le coût sera réduit de moitié.

Voilà pour aujourd’hui, j’espère que cet article en aidera certaines, n’hésitez pas à me poster vos questions en comms ou vos avis sur l’IPL car je n’ai pour le moment testé que cet appareil. Je vous embrasse et vous dit à très vite !